Le massif du Dévoluy

Le Dévoluy, Alpes de lumière

Sur ses 150 km2, le Dévoluy compte à peine plus de mille habitants. Mais, il faut ajouter les 25 000 brebis qui l’été transhument de la Provence vers ses pelouses d’altitude.

Entourés de toutes part de citadelles minérales spectaculaires, les Dévoluards vivent suspendus au-dessus des pays limitrophes. Au sud, la montagne d’Aurouze, et le célèbre Pic de Bure, isole le Dévoluy du Gapençais. À l’Est, les chaînons du Faraut et du Pierroux dominent le Champsaur. A l’ouest, la chaine du Grand-Ferrand et l’Obiou forme une majestueuse barrière au-dessus du Buëch et du Trièves.

Sculpté dans un calcaire fracturé, creusé d’innombrables réseaux hydrologiques souterrains, le Dévoluy est un massif “à part”, une “île” à l’identité forte, travaillée par le rude climat des Alpes du nord et baignée par les lumières provençales.

"L'araïre et lou mouton es la poulitico dou païs" : la charrue et le mouton, voilà toute la politique du pays! Dévise du Dévoluy, paraît-il, au début du XXème siècle.

Géants du Dévoluy, géants des Préalpes

Le Dévoluy est le plus haut des massifs préalpins.
Son point culminant, l’Obiou affiche 2789 m d’altitude. Avec 2758m, le Grand-Ferrand, qui domine le vallon classé de La Jarjatte, est le second plus haut sommet du massif. Vient ensuite, le fameux Pic de Bure à 2709 m. Ce sommet est célèbre à plus d’un titre. En 1961, l’ascension des 600 m verticaux de son pilier Est par René Desmaison, marque une évolution majeure dans les escalades de hautes difficultés. Et, en 1977, l’Institut de Radioastronomie Millimétrique (IRAM) s’installe sur l’immense plateau sommital. Dans cet univers minéral, les immenses paraboles qui écoutent les étoiles, donnent un caractère surréaliste au paysage.

Dévoluy, Devologium au XIème siècle : un "lieu à l'écart". De devo : dévier ; logum, locus : lieu.

Chourums, exsurgence des Gillardes et Ibéris du Mont d’Aurouze

Massif karstique, le Dévoluy ne compte que deux rivières qui profitent des sols imperméables des fonds des vallées. Elles descendent des cols de Rabou et du Festre : la Souloise et la Ribière.

Partout ailleurs, l’eau s’infiltre dans les couches calcaires dans lesquelles elle a creusé, et creuse encore, de multiples galeries. Leurs entrées, dont 600 ont été référencées par les spéléologues, prennent ici le nom de chourum.

L’eau finit bien par ressortir mais principalement en un seul point : l’exsurgence des Gillardes. La seconde plus grosse source vauclusienne en France.

Le Dévoluy compte aussi une richesse végétales et une variété de biotopes exceptionnels : mélézins, pinèdes, sapinières et pessières, landes à genévrier et myrtille, pelouses d’altitude et même, au cœur des fameux pierriers, des trésors tels que l’endémique Ibéris du Mont d’Aurouze.

Randonner en Dévoluy : grand spectacle et dépaysement

Randonner dans le Dévoluy est un parenthèse très dépaysante, un peu hors du temps et loin des foules.

Des vallons bucoliques jusqu’aux ambiances minérales grandioses d’altitude, le Dévoluy décline à chaque randonnée toute la singularité de ses paysages et de son identité.

Lors d’un séjour au pays de la transhumance, l’on ne manquera pas, de goûter un fromage de brebis, de faire un détour à Mère Église – la plus ancienne chapelle des Hautes-Alpes, de se poser auprès des eaux rafraîchissantes de l’exsurgence des Gillardes… En raquettes l’hiver comme à pied l’été, le Dévoluy permet de re-goûter au sel de l’aventure et de la découverte.

Découvrez le Dévoluy

En semi-itinérance et par un parcours qui en tire le meilleur, nous vous emmenons à la découverte de ce massif singulier et attachant.

Autres articles sur le pays de Lus la Croix-Haute

Le Pays du Buëch et le Bochaine

Le Pays du Buëch et le Bochaine

Le Mont-Aiguille : symbole du Trièves Un voyage à travers le Trièves, en voiture ou par la très belle ligne ...
Le lac du Lauzon, perle d’eau du Dévoluy

Le lac du Lauzon, perle d’eau du Dévoluy

Le Mont-Aiguille : symbole du Trièves Un voyage à travers le Trièves, en voiture ou par la très belle ligne ...
Le Mont-Aiguille, l’une des 7 merveilles du Dauphiné

Le Mont-Aiguille, l’une des 7 merveilles du Dauphiné

Le Mont-Aiguille : symbole du Trièves Un voyage à travers le Trièves, en voiture ou par la très belle ligne ...
Le Vallon de La Jarjatte, un site classé

Le Vallon de La Jarjatte, un site classé

Le Mont-Aiguille : symbole du Trièves Un voyage à travers le Trièves, en voiture ou par la très belle ligne ...